Le coin du râleur

N°1, Les Transport en Commun Lyonnais (les TCL) : Je suis content qu’ils soient là sinon je ne pourrais pas me déplacer.  Cependant, je compte bien leur rendre la monnaie de leur pièce.  Voici : en 20 ans il n’y a eu que de la régression, du jamais vu : Une MOQUERIE.

1) La lisibilité sur les bus et les arrêts a été massacrée : la taille des numéros sur les abris bus a été divisée par 2 lors du renouvellement de l’intégralité des abris bus dans les années 2000.  À présent on est obligé de traverser le carrefour pour pouvoir lire un numero de bus, je pense ici particulièrement à la sécurité des mamies et des enfants dont ils se foutent littéralement.

2) Augmentation du temps nécessaire (x2) pour aller d’un point A à un point B (merci le tramway en particulier).  C’est du aussi à leur nouvelle politique : Les chauffeurs respectent à présent les horaires à la seconde.  Oui, mais on se traine maintenant.

3) Renommage presque total des bus.  Ça ne sert à rien, c’est sans aucune logique, et maintenant on est perdus… il sont FOUS

4) Apparition de cartes et d’oblitérateurs « numériques » qui ont très très mal fonctionné pendant 2 ans (je ne plaisante pas).  Et si on savait le prix on pèterai un câble.

5) Obligation de monter à l’avant (et quand l’oblitérateur ne fonctionne pas je vous laisse imaginer la file d’attente : une PURE FOLIE)

6) Tout le parc des véhicules est constamment NEUF de chez NEUF depuis 20 ans.  Il sont neufs mais il n’y en a pas assez.  Je préfère un bus un peu usagé qui passe, qu’un bus neuf qu’il faut attendre 45 minutes, surtout dans le froid ou alors la canicule, et complètement blindé, ambiance sardines en boite.  C’est immonde !

7) Si on a oublié sa carte d’abonnement chez soit il faut acheter un ticket (mais dans quel monde vit-on à l’heure du numérique, les TCL peuvent nous tracer avec cette carte mais alors ils ne peuvent pas contrôler qu’on a bien acheté notre abonnement A TELLE DATE lors de, ce que je propose, une présentation de contrôle en agence, un peu comme quand on a pas sa carte d’assurance en voiture lors d’un contrôle de police on doit aller la présenter au commissariat, on ne se mange pas un défaut d’assurance, mais juste un défaut de présentation, NUANCE !  Et ça coute 60€ maintenant (tout de suite sinon ça grimpe jour après jour), rien que ça, alors qu’on a payé son abo…

8) Les boutons pour demander l’arrêt sont en grande partie de très mauvaise qualité, depuis 15 ans.  Obliger d’appuyer comme un sourd (pas facile pour les jeunes et les anciens).  Le nombre d’arrêts ratés que j’ai vu…

9) Le nouveau « plan interactif » (ça fait classe), le seul consultable sur le site officiel TCL est TOTALEMENT NUL, depuis sa mise en service il y a 3-4 ans il n’a pas évolué.  Il est largement moins bien que l’ancien (lisibilité, interactions etc).  Crétins !

10) Plus d’indications sur les coté des bus.  Il y a 20 ans étaient inscrits le numéro de ligne et les principaux arrêts desservis.  C’est fini !  Maintenant on voit passer les bus sans savoir ou ils vont… génial…

11) Si peu de bus en zones industrielles.  La place bellecour et la part dieu sont très bien desservis, mais alors pour aller en zone industrielle ou pour en revenir il faut parfois attendre 45 minutes un pauvre bus, quand il passe !  En plein soleil ou sous la pluie d’hiver… après sa journée de travail.

12) Les travaux de voiries ne sont même pas priorisés : Ils ouvrent la chaussée, ils mettent une circulation alternée, ne foutent rien pendant un an et pendant tout ce temps le temps du trajet prend 30 minutes dans les dents et les bus maintenant en retard sont remplis à mort.  Quelle HORREUR…

13) Quand on sait que les tickets et les abonnements constituent seulement 8% des revenus des TCL, ils feraient bien d’opter pour la gratuité, car avec notre ticket on doit finalement juste financer les contrôleurs, les oblitérateurs, les portiques oblitérateurs mécaniques « ambiance prison » (mais tout en inox) du métro, les innombrables bornes de rechargement, les personnes physiques pour recharger les cartes de ceux qui n’aiment pas les bornes automatiques, et toute la maintenance et les RTT qui vont avec !

C’EST UN MASSACRE !

 

Logos hors de prix :  La honte

N°1 :  Logo de l’anpe :  2 400 000 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *